Lettre 6

27/05/12

 
    Grand Inconnu,
 

    Je vous remercie pour ces majuscules et approuve totalement votre théorie sur celles-ci. Néanmoins, le fait qu’en français nous en usions peu me semble une bonne chose mais pas pour les mêmes raisons il semblerait. En allemand, comme vous le dites très justement, tous les noms en prennent une. Mais du coup, la majuscule perd de son côté majestueux, impressionnant même. Elle devient plus banale, plus familière aux mots. Alors que dans notre chère langue, elle demeure assez exceptionnel, ce qui confère au mot auquel elle est accordée une importance non négligeable ! Ouverture de phrase, noms propres... Mais aussi certains noms communs lorsque l’on veut leur rendre leurs lettres de noblesse ! Par exemple nous parlons bien de “Amour avec un grand A” qui n’a rien à voir avec l’amour. Et si j’écris Justice, ce n’est pas la même chose que justice. Et ainsi de suite... Malheureusement, de nos jours, beaucoup font n’importe quoi avec ces pauvres majuscules. Ils n’en mettent presque plus ou alors bien  trop, il n’y a plus aucun équilibre...

    Votre explication est intéressante... Et vous avez sans doute raison. Ce serait le b.a.-ba comme on dit. Puisque nous gardons en vérité absolument tout comme un réflexe, une bonne ou mauvaise habitude. On ne se souvient pas de grande chose de notre petite enfance mais il en ressort des tas de petits morceaux. Comme un puzzle. Et on se retrouve à 40 ans avec des angoisses absurdes, des peurs de gosse... Et des habitudes incompréhensibles. Car on a oublié... Ou voulu oublier. Ca dépend. Enfin je vous remercie de ne pas me tenir rigueur de mon offense, c’est trop aimable !

 

Oh, comme j’aurais voulu voir cette femme telle que vous me la décrivez ! Une image vraie, au quelle on peut enfin croire ! Et non leur première page de magazine d’anorexique. Mais je vous remercie, grâce à vous je peux me l’imaginer et être persuadée que ces images là existent réellement et ne nécessitent en fait pas la moindre retouche. Le naturel est bien plus beau ! Vous avez bien fait de ne pas prendre de photo. Cela aurait gâché votre moment d’observation et n’aurait sans doute pas rendu grand chose. Je n’aime pas beaucoup les photos. Comme si la technologie pouvait arracher un moment pour le conserver. Non, je suis désolée, en vérité ça ne marche pas... je préfère garder tous mes souvenirs en tête. Alors certes, je ne me souviens pas de tout. Mais des fois, mon esprit est un peu comme un album photo et je revois des brides, des passages. Sans savoir pourquoi eux, pourquoi maintenant, pourquoi ici... Mais ça me plaît. Et puis c’est tout.

Mais pauvre livreur tout de même... Les seules quinze minutes au quelles il ait le droit lui sont pillées, détruites, saccagées. Voilà que cette scène me rend triste à mon tour. Sans même que je ne connaisse aucun des protagonistes. C’est absurde... Je suis persuadée que la fleuriste avait d’ores et déjà préparé son bouquet de lys. Que va-t-elle bien pouvoir en faire ? Ces fleurs resteront invendues. Et à chaque fois qu’elle les verra, cela lui laissera seulement un goût amer... Qu’est ce qui a bien pu mettre en retard notre livreur ? Une livraison ? Ca paraitrait logique. Mais à 11h, qui commande une pizza ? A moins de tenir à rompre les habitudes de ce si charmant couple... C’est tellement cruel.

Et cette Esther alors ? De quelle droit fait-elle irruption ainsi chez notre fleuriste ? Quelle sans coeur ! Je m’emporte mais... Vous avez l’air de la connaître puisque vous connaissez son prénom. Qui est-ce ? Il me manque nombre d’éléments...

 

Comme c’est gentil de penser à orner ma cuisine d’odeurs ! Et un brownie est une bien bonne idée... Je penserais à acheter du chocolat bien noir demain, en rentrant des cours. Et puis des noisettes ! C’est si bon ! Il ne me reste plus qu’à trouver une recette... Pour vous remercier, je ne sais comment m’y prendre. Que pourrais-je espérer faire pour dissiper votre ennui ? Sans doute un peu futilement, je vous joins tout de même ce petit sachet de fraises Tagada. Ces bonbons sont trop roses et trop sucrés pour ne pas craquer dessus...

Sur ce... J’interrogerais le livreur la prochaine fois et lui demanderai son bouquet s’il ne l’utilise. Mais peut-être le garde-t-il toute la semaine en attendant le mardi prochain... Et dire que cette semaine il ne l’aura pas...

 

Enfin, je vous laisse. J’ai trop besoin de connaître la suite de cette histoire...

Repost 0