Saturation

Publié le 11 Juillet 2011

Ce n’est pas grand chose

Ce n’est pas rien

C’est un petit quelque chose

Qui ne vaut rien

 

Cœur en saturation

Saturation chronique

Anachronisme

Retour à la quatrième marche

Je ne marche pas

Déraison

Je raisonne

Ca sonne faux

Je sonne creux

Problème épineux

Vide, vide

Je bascule

Vite, vite

Je recule

Pour mieux sauter

Avant d’éclater

Eclat de rire

Eclater en sanglots ?

Ca ne me dit rien

Je ne me souviens pas bien

Impasse à la mémoire

Halte là ! On ne passe pas

Je ne veux pas

Non je ne veux pas

Souvenirs, souvenirs

La gorge serrée

Soutenir, soutenir

Une boite en papier mâché

Fissures dans les murs

Le sol fond

Le toit s’effondre

Fallait-il que je sois dessous ?

Sans dessus dessous

Le monde à l’envers

L’envers du décor

Les poulies, les chaînes

Et toujours leur sourire

De pire en pire

Qui donc est le roi

Qui frappe si fort

Qui fait si mal

Pourquoi encore

Ennemi déloyal

Sembler paraître

J’aurais préféré disparaître

Six pieds sous terre

Hurler à la terre entière

Une douleur sans nom

Un gémissement sans fond

Mais qui m’entendra

De là-bas, tout là-bas

Sans écho, sans écho

Un cri sans consistance

Cent étaux, cent étaux

Pour me pourrir l’existence

Le silence est passé maître

Pour mettre une vie entre parenthèses

Ne plus être

Ne crie pas, ne crie pas

Je ne veux pas t’effrayer

Ne trie pas, ne trie pas

Prend tout et ne laisse rien traîner.

 

Cœur

en

saturation.

Rédigé par Rime

Publié dans #La boutique à souvenirs

Repost 0
Commenter cet article